Ventre mou ?Comment retrouver de la tonicité

Même s’il est difficile d’éradiquer le ventre mou et flasque, ce n’est pas une fatalité. 

On parle de "ventre mou", mais cette expression recouvre en réalité plusieurs problématiques différentes du point de vue médical. Le ventre peut soit être le siège d'amas graisseux, soit être distendu sur le plan musculaire, et parfois les deux à la fois.  
 

VENTRE MOU : SOUVENT APRÈS UNE GROSSESSE, OU APRÈS UNe perte de poids 

Quand on a enfin perdu quelques kilos en trop, on est forcément heureuse d'avoir atteint son objectif. Et pourtant, un détail peut très vite nous faire tomber de haut. Certes, notre silhouette s’est considérablement affinée. Mais une autre chose s’en est allée avec le surpoids : notre tonicité. Souvent, une perte de poids rapide engendre un ventre tout mou car l’effet yoyo peut être fatal après un régime ou une grossesse. Les abdominaux sont étirés et la peau du ventre relâchée.Il existe plusieurs solutions pour bannir ce ventre flasque.

VENTRE MOU : ON LE TONIFIE GRÂCE AU SPORT

Si votre ventre est mou, il faut se concentrer sur des exercices de musculation et non sur du cardio-training. Pour avoir un ventre ferme, on n’hésite pas à faire des abdos et du gainage. Une astuce rapide et facile à faire le soir ? La planche (ou plank en anglais), pour raffermir le ventre. Tenez au moins 3x20 secondes avec une pause de 1 minute entre chaque planche…

 

VENTRE MOU : LES CRÈMES COSMÉTIQUES SONT-ELLES EFFICACES ?

Une solution est souvent oubliée, à tort, pour raffermir le ventre : se faire des massages toniques. En plus de vous procurer un moment de relaxation, l’application quotidienne d’une crème raffermissante aidera à éliminer le ventre mou. Pour cela, privilégiez les produits contenant des principes actifs comme la caféine. Faites les bons gestes pour bien appliquer votre crème amincissante.

 

VENTRE MOU : ET SI ON PASSAIT À LA CHIRURGIE ?

Dans certaines situations, la chirurgie esthétique peut être salvatrice. Comme le précise le Dr Picovski, chirurgien plasticienLa solution doit être adaptée au cas par cas :
-Pour un ventre présentant une surcharge adipeuse localisée résistante aux régimes, située généralement sur le pourtour du nombril ou au niveau de la taille (" 
poignées d’amour"), la lipoaspiration donne d’excellent résultats lorsque la peau présente une bonne élasticité.
-Après des variations de poids importantes, une distension des muscles de la paroi abdominale peut apparaître. C'est ce qu'on appelle le "diastasis des muscles grands droits". Le sport peut aider à retrouver une certaine tonicité mais quand le relâchement cutané est trop important, cela ne suffit pas pour le corriger. C’est l’indication caractéristique de l'abdominoplastie. Cette intervention a pour fonction d'enlever la peau en excès et de remettre en tension la sangle musculaire abdominale.
-Il arrive que le ventre soit à la fois le siège d’amas graisseux et que ses tissus soient relâchés et/ou marqués par des vergetures. Dans ce cas, on peut combiner les deux techniques précédentes, lipoaspiration et abdominoplastie, afin d’obtenir de bons résultats esthétiques.
 
 Attention, il ne s’agit en aucun cas de méthodes d’amaigrissement mais de techniques visant à réparer des séquelles esthétiques ! L’intervention doit être envisagée uniquement lorsque les mesures hygiéno-diététiques nécessaires (rééquilibrage alimentaire et 
sport) n’ont pas permis de revenir à une situation esthétique satisfaisante. Comme pour toutes les interventions chirurgicales, il existe des contre-indications d'ordre général comme un diabète mal équilibré, un problème de coagulation, une anémie… Mais répétons-le, le surpoids reste la contre-indication numéro 1. On voit trop de patients et patientes cherchant le magicien dès que les kilos superflus s’accumulent, or ce n’est pas l’objet de cette intervention.

Retour à l'accueil