Les bienfaits du gingembre

Tout savoir sur le gingembre

Gingembre: bienfaits et risques du gingembre sur la santé

Les bienfaits du gingembre sont nombreux.D‘étonnantes vertus santé de cet aliment, mais aussi les risques et dangers qu'il comporte.

 

Gingembre: des bienfaits pour soulager les ballonnements

Si vous souffrez de ballonnements, prenez du thé de gingembre ou mâchez-en un petit morceau cru et pelé. Vous pouvez également en ajouter une ou deux lamelles dans vos plats de légumineuses, afin de réduire vos flatulences et l’inconfort.

Les bienfaits santé du gingembre sont multiples. Magré que la consommation du gingembre comporte certains risques et que son goût est très épicé ,cela ne fait pas l’unanimité, certaines de ses vertus pourraient néanmoins vous convaincre de l’intégrer dans votre assiette.

Le gingembre a des vertus pour soulager la douleur

Des études suggèrent de prendre du gingembre dès les premiers signes d’une migraine ,cela peut aider à contrer la douleur en bloquant les hormones inflammatoires.

D’autres études soutiennent que le gingembre peut aider à soulager les douleurs liées à l’arthrite. Dans l’une de ces recherches, des sujets souffrant d’arthrose ou de polyarthrite rhumatoïde prenaient du gingembre en poudre chaque jour. Ces derniers ont eu moins de douleurs et d’enflure que les participants qui ne consommaient pas de gingembre en poudre

Les bienfaits prometteurs du gingembre pour mieux prévenir le cancer

Selon plusieurs études, le gingembre pourrait avoir des propriétés anticancéreuses. Des chercheurs ont constaté que le gingembre avait éliminé des cellules ovariennes cancéreuses. Une autre étude a par ailleurs révélé que les suppléments de gingembre frais peuvent aider à réduire l’inflammation du côlon.

Des risques du gingembre: un aliment pouvant entraîner des complications à la grossesse

Des études scientifiques ont suggéré un lien entre la consommation de gingembre et les fausses couches. Certains chercheurs l’ont associé aux complications de la grossesse, tandis que d’autres n’ont pas décelé de problème à l’utiliser pour soulager les nausées. Consultez toujours votre médecin avant de prendre des suppléments ou de l’utiliser pour traiter les nausées matinales.

Par ailleurs, selon le site WebMD, il n’existe pas encore assez de données scientifiques permettant de conclure que la consommation de gingembre est sécuritaire lors de l’allaitement. En ce sens, il est fortement conseillé d’éviter le gingembre durant l’allaitement afin d’éviter des risques inutiles.

Les risques du gingembre: il peut provoquer de l’inflammation buccale et vous incommoder

Le gingembre est susceptible de causer l’inflammation de la bouche et des muqueuses, ce qui peut ainsi engendrer des inconforts et de l’inflammation dans la cavité buccale lorsqu’il est consommé en poudre, à l’état naturel, ou encore en infusion, par exemple.

Le gingembre aide à soulager les nausées

La prochaine fois que vous aurez un virus ou le mal des transports, essayez le gingembre pour soulager votre estomac. Une étude a démontré que le gingembre était aussi efficace que la scopolamine, un médicament sur ordonnance, pour prévenir le mal des transports, sans les effets secondaires en plus.

Autres études sur le gingembre et ses effets sur la nausée

Imaginez-vous en train de déjeuner, les yeux bandés, tandis que votre chaise tourne sur elle-même, montant et descendant à la façon d’une vague! C’est ce qu’ont accepté de subir 36 courageux volontaires, en 1982, dans le cadre d’une étude originale de l’Université d’État de Pennsylvanie qui a servi à démontrer les effets bénéfiques du gingembre contre le mal des transports. Selon le chercheur Daniel B. Mowrey, les capsules de gingembre séché en poudre ont eu plus d’effet que les médicaments courants comme le Dramamine ou le Gravol (tous deux à base de dimenhydrinate), employés pour le mal des transports.

Enfin, le gingembre a également soulagé les lourdeurs digestives dans 25% des cas, dans une étude menée en 2011 par le Collège de médecine de l’Université Chang Gung de Taïwan.

Les bienfaits du gingembre pour abaisser le taux de sucre sanguin

Une étude scientifique a révélé que la poudre de gingembre réduit les niveaux de sucre dans le sang chez les personnes atteintes de diabète de type 2. Surveillez attentivement votre taux de sucre et consultez votre médecin pour savoir si le gingembre peut interagir avec vos médicaments. Dans certains cas, la consommation de gingembre pourrait affecter dangereusement vos niveaux d’insuline.

Les risques du gingembre: il peut inhiber la coagulation du sang

Une étude australienne a démontré que le gingembre est un puissant anticoagulant, plus efficace encore que l’aspirine. Les National Institutes of Health mettent en garde les patients qui prennent des médicaments pour éclaircir le sang de ne pas consommer de gingembre en raison d’un risque accru d’ecchymoses ou de saignements.

Si vous prenez un médicament pour éclaircir le sang, évitez le gingembre. De la même façon, si vous souffrez de maladies cardiaques, il est très dangereux de consommer du gingembre

Des effets prometteurs du gingembre pour contrer la douleur liée à l’ostéoarthrose et l’arthrite

Selon le site WebMD, le fait de consommer du gingembre pourrait contribuer à réduire légèrement la douleur liée à l’ostéoarthrose. Des chercheurs ont comparé les effets du gingembre à celui de l’ibuprofène, mais d’autres travaux scientifiques ont remis en cause cette comparaison et ses effets antidouleurs quant à la réduction de la douleur liée à l’arthrite.

Cela dit, dans plusieurs études cliniques, dont une menée à l’université d’Odense au Danemark sur 56 sujets souffrant d’arthrite ou de douleurs musculaires, les personnes ayant pris pendant trois mois des suppléments de rhizome du gingembre ont enregistré une baisse significative dans l’échelle de la douleur.

De plus amples études scientifiques doivent donc être menées quant à ces vertus et bienfaits spécifiques du gingembre.

Par ailleurs, soulignons que la consommation de gingembre peut engendrer chez certaines personnes des maux de ventre, brûlures d’estomac, de la diarrhée et des inconforts intestinaux.

De l’utilisation du gingembre

Important: consultez toujours votre médecin avant de prendre tout supplément ou aliment naturel.

Le gingembre peut être consommé sous diverses formes. Vous pouvez le prendre en tisane en faisant infuser 1 cuillère à café de rhizome de gingembre frais râpé dans de l’eau bouillante. Filtrez et sucrez.

Vous pouvez également trouver le gingembre en supplément nutritionnel sous forme de capsules de gingembre séché; suivez bien la posologie.

Vous pouvez enfin mâcher du gingembre confit. Un morceau de 2,5cm équivaut à 500 à 1000 mg de gingembre séché.

Que vaut une « portion » de gingembre?

Poids/volume

Gingembre cru (racine), 23 g (60 ml)

Gingembre séché moulu, 2 g (5 ml)

Calories

19

6

Protéines

0,4 g

0,2 g

Glucides

4,2 g

1,3 g

Lipides

0,2 g

0,1 g

Fibres alimentaires

0,5 g

0,2 g

Recette à base de gingembre

 

Râpé ou haché frais, le rhizome de gingembre s’utilise dans les plats sautés et les currys, les soupes, les ragoûts à l'orientale et les plats de poisson. Ajouter le gingembre en fin de cuisson pour bénéficier de son maximum de saveur. Penser à l'ajouter dans une vinaigrette composée d'huile, de vinaigre, de miel et de sauce soya. On peut aussi en ajouter dans l’eau du thé ou en faire une infusion à prendre à la fin du repas : faire chauffer ½ c. à thé de gingembre râpé et trois ou quatre graines de cardamome dans une tasse d'un mélange mi-lait mi-eau ou dans de l’eau. Passer. Prendre chaud ou glacé.

Mariné, il est indispensable dans la cuisine japonaise. On le sert avec les sushis, les sashimis, les nouilles orientales, la tempura, etc.

Confit ou cristallisé, il entre dans la composition de biscuits, gâteaux ou autres desserts. Haché finement, il est excellent dans de la crème fouettée.

Séché et moulu, il convient aux pains, pâtisseries, confiseries, poudings et entremets. Avec la noix muscade, il assaisonne à merveille la soupe à la citrouille. Il entre dans la composition du quatre-épices, dont on se sert pour assaisonner les plats mijotés.

 

Conservation

  • Au réfrigérateur, le conserver sur une tablette et non dans le tiroir à légumes qui est trop humide, ce qui risque de favoriser le développement de moisissures. On peut facilement le garder deux à trois semaines. On peut aussi le conserver dans la dépense, comme les oignons et les pommes de terre.
  • Mettre les rhizomes dans un bocal, les couvrir de xérès ou de brandy, fermer et réfrigérer. Ils se garderont pour ainsi dire indéfiniment.
  • Au congélateur : il suffit de sortir un morceau de rhizome au besoin, et de le râper tandis qu'il est encore gelé. On évitera de le laisser dégeler, car il prend alors une consistance molle et devient difficile à râper.
  • En morceaux, on peut le faire sécher au four à basse température, porte légèrement ouverte, pendant 10 à 12 heures, après l'avoir ébouillanté une dizaine de minutes pour éviter qu'il ne germe en cours de séchage. Si on le pèle et le coupe en rondelles, il n'est pas nécessaire de l'ébouillanter. Il séchera en quelques jours à la température ambiante.
  • Les Asiatiques le conservent dans un sirop de sucre. Le sirop d'érable devrait convenir parfaitement à cette fin.

 

 

Écologie et environnement

Tout comme l'ail et le curcuma, et contrairement à la majorité des plantes, le gingembre a perdu la faculté de se reproduire sexuellement (par la semence) et ne se multiplie que végétativement (par le rhizome), ce qui indique généralement que la plante est domestiquée depuis fort longtemps. Tout le gingembre du commerce est donc constitué de clones issus d'une poignée de cultivars très anciens, datant peut-être des débuts de l'agriculture, il y a 12 000 ans... Ces cultivars sont résistants à pratiquement tout ce qui est maladie et insecte, à défaut de quoi ils n'auraient tout simplement pas traversé les millénaires. D'un point de vue écologique, c'est l'idéal puisque leur production exige relativement peu de fongicides ou de pesticides, sauf lorsque les conditions de culture sont inadéquates.

Ngabelis dégonflage

Les bienfaits du gingembre
Les bienfaits du gingembre
Les bienfaits du gingembre
Retour à l'accueil